Friday, June 08, 2012

Quebec Student Protest, June 7

Thousands of protesters spilled into downtown Montreal on Thursday night, June 7, many of them naked or barely clothed, as police used stun grenades and truncheons to prevent them from confronting Montreal Grand Prix Formula One parties. For weeks, protesters have been promising to disrupt the Montreal Formula One Grand Prix, one of the biggest annual tourist events in Canada.

(Photo by Toma Iczkovits -- description by Occupy Gainesville)



Wikipedia: 2012 Quebec Student Protests

"Nudity and violence: Canadian students strip in protest, clash with police (PHOTOS, VIDEO)."

1 comment:

Tom Turner said...

*Si l’Église peut être infiltrée par des déviants sexuels, homosexuels et lesbiennes, alors est ce si difficile d’imaginer que plusieurs forces policières du Québec (au Canada) aient aussi été infiltrées par ces mêmes déviants sexuels? Non seulement sont-elles infiltrées de façon extensive, mais ce sont certainement les plus grandes forces policières du Québec qui sont concernées. Au début, j’avais des informations suggérant que c’était quelque chose qui était survenu sur une période de quelques années, mais récemment j’ai appris qu’encore aujourd’hui, la plupart des nouveaux officiers qui joignent ces forces sont des déviants sexuels. > L’Église, à un certain moment dans l’histoire récente, avait de grands pouvoirs et était très impliquée dans tous les aspects de la vie quotidienne des Québécois. Des experts m’ont dit que les déviants sexuels ont un fort désir de pouvoir. Ainsi, au fur et à mesure que l’Église prenait du pouvoir, les homosexuels ont afflué pour être ordonnés. Puis, lorsque l’Église a commencé à perdre de son influence au sein de la société québécoise, ils l’ont délaissée tout aussi rapidement. Quelle autre profession omnipotente pouvaient-ils trouver de mieux que les forces policières d’aujourd’hui?> > Un homosexuel m’a dit qu’environ 6 % de la population, peu importe l’époque, est homosexuelle. Par conséquent, il est tout à fait logique de croire que les homosexuels qui sont entrés en prêtrise par le passé se dirigent maintenant vers d’autres emplois. Selon mes sources ici au Québec, un de ces autres emplois serait les services de police.> > > *Extrait de mes écrits sur les déviants sexuels dans la société québécoise